jeudi 8 mai 2014

Thaïlande # 3: Triangle d'or (Chiang Rai/Chiang Mai)‏

On continue la découverte du nord de la Thaïlande avec le triangle d’or.


Le triangle d’or englobe les frontières du Laos, de la Birmanie et de la Thaïlande.
Rendue célèbre par ses trafiquants d’opium qui y sévit durant près de 40 ans et qui aujourd’hui a totalement disparu en Thaïlande, presque disparu au Laos et ne perdure qu’en Birmanie.

Une région montagneuses et sauvage avec comme ville principale Chiang Rai. Habitée par de nombreuses ethniques (principalement les Akha, les Yao et les Lahu).

Jour 5 : Balade dans le Triangle d’Or (Chiang Rai / Chiang Mai - 280 km)

Le 5ème jour était consacré au Triangle d’or. Certainement l’étape la plus intéressante de notre périple avec les étapes suivantes :

1/ Chiang Rai, la capitale régionale, ville de 80 000 habitants.

2/ Chiang Saen, située au bord du Mékong. Ancienne capitale du royaume thaï du Yonok (construite à partir de 1419), 70 vestiges de temples dont le Wat Paa Sak et un musée.


L'escalier du Wat Chom Kiti et ses Nagas protecteurs avec ses 350 marche.



En haut des marches, il y a le temple Wat Phrathat Phu Kao avec son Buddha. 

Du haut du Wat Chom Kiti, on peut admirer la ville, le Mékong et derrière le Laos...

 
La fameuse pancarte marquant le point central du Triangle d'or: Sop Ruak où se rejoignent les frontière des 3 pays : Thaïlande, Laos et Myanmar. 

 
Le Grand Bouddha sur le Mékong inauguré par la Reine Sirikit il y a 4 ans.

 

3/ Arrêt dans le village d'une tribu tibéto-birmane: Karen

 
L'ethnie Karen est un peuple de tradition nomade originaire des régions tibéto-birmanes. 

Avant d'arriver à ce village, la guide n'arrêtait pas de nous dire qu'il y a quelques années cette tribu se nourrissait d'êtres humains!! Sorte de cannibalisme.
Je ne sais pas si c'est vrai ou c'est juste une légende urbaine.

Ils vivent de l’agriculture, du tissage et tourisme grâce aux visites organisées par les tours opérateurs dans cette région. 


Ils ont des traditions, cultures et religions différents des thaï.
  


4/ Excursion en pirogue à moteur sur la rivière Kok

Depuis le village de cette tribu, on embraque dans une pirogue pour une excursion sur la rivière Kok.



C'est ainsi que notre visite pour Chiang Rai s'achève.

 5/Temple Blanc du Wat Rongkhun

En route pour Chiang Mai, on s’arrête pour visiter un magnifique temple. Vraiment très beau. Pour moi, c’était le plus beau temple de la Thaïlande et aussi le plus étonnant.
Si vous devez visiter un temple c’est bien celui là: Le temple blanc du Wat Rongkhun 

A 20 kilomètres de Chiang Rai, le splendide temple blanc (Wat Rong Khun). Construit depuis 15 ans et toujours pas fini.
Il a été construit par Chalermchai Kositpipat, un artiste thaï contemporain natif de Chiang Rai qui a voulu créer un tribut durable à Rama IX, roi actuel de Thaïlande, et également honorer sa ville natale.

Complètement différent des temples bouddhistes traditionnels. Il est d’une blancheur extraordinaire, pour symboliser la pureté du bouddhisme.
Des morceaux de miroir y sont incrustés pour suggérer la réflexion de l’illumination.

A l’entrée, il y a 2 crocs géants et un lac parsemé de créatures de l’enfer. Un pont qui mène au bâtiment principal, un bassin rempli de mains semblant s’échapper du sol.
Malheureusement, à l’intérieur les photos sont interdites. On y trouve des peintures murales avec des personnages de films américains comme Matrix, Resident Evil, Mickael Jackson, avatar, spiderman
Il y a un peu de tout et n’importe quoi ! 

Mêmes les toilettes sont originales.


Un temple à la fois extravagant, kitsch mais qui vaut la visite !
Une fois terminé. L’ensemble comprendra 9 bâtiments, qui constitueront la vision du paradis bouddhiste sur terre telle qu’imaginée par l'artiste. Le financement du temple est assuré par la vente des peintures de celui-ci, exposées et vendues dans un bâtiment annexe.

6/Temple Doi Suthep
 
En fin de journée, on arrive à Chiang Mai. On se dirige directement vers une colline qui surplomb la ville pour visiter le temple : Doi Suthep.

Situé à 13 kilomètres au nord de la ville de Chiang Mai au sommet de la montagne Suthep. Un site sacré pour les Thaïs. Depuis le temple, il y a une vue impressionnante sur la ville de Chiang Mai.
306 marches à monter. Il y a un téléphérique pour les fainéants ;-)

Chaque année, de nombreux Thaïlandais de tous les coins du pays se rendent en pèlerinage à ce temple.

Le Bouddha en verre est une réplique du Bouddha d'Emeraude exposé au Wat Phra Kaeo à Bangkok.

Les fidèles font sonner les cloches qui, symboliquement, leur donnent de la chance (comme à peu près tout en Thaïlande!)

Dress Code :

Pour les visites des temples bouddhistes. Une tenue correcte est exigée.
Le port d’un pantalon long ou une jupe longue est obligatoire, les chemises sans manches et les épaules nues ne sont pas permis.
Il vaux mieux choisir des chaussures qu’on peut enlever facilement puisqu’il faut se déchausser systématiquement avant de rentrer dans un temple.

Le prochain article sera consacré à Chiang Mai ou la rose du nord.
La 2ème plus grande ville de la Thaïlande et donc pas mal de choses à vous raconter ;-)

Informations pratiques :

Tour opérateur : Asia

Hôtels:

Chiang Mai : The Park Hotel ***

Related post:
Thailande #1 : Ayutthaya, Lopburi, Phitsanuloke
Thailande #2 : Sukhothai / Chiang Rai


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire